mardi 15 août 2017

80 ans de promesses


Cet été, le journal de l’Avenir en Belgique nous ouvre ses archives.
Cela ne manque parfois pas de sel :

 14 août 1937 : (extrait)

 « Ah, ces fameux cumuls !
On sait que parmi les points du programme du gouvernement figure la suppression ou la réduction des cumuls. Un comité interministériel a été désigné pour s’occuper de ce problème et le traiter à la lumière des rapports établis par la commission spéciale ad hoc. »

80 ans plus tard, ils n’y sont pas encore arrivés…

Sinon, vous avez aussi, le même 14 août 1937 :
  • un article sur la mise en place des congés payés chez les ouvriers agricoles (sans le gîte ni le couvert lors de ces congés) ;
  • des retrouvailles émouvantes en hospice entre deux frères qui ne s’étaient pas vus depuis plus d’un demi-siècle ; 
  • un vol de mouettes « violentes » (oh le beau calembour) ! qui a fait atterrir un avion d’urgence (bien plus tard, en 2009, ce furent des oies qui forcèrent un pilotage à un amerrissage d’anthologie). Inspiré de cette histoire, le film sorti l’année dernière est distribué cette année en DVD. Décidément, l’histoire aime se répéter.

On constate une fois de plus que si les paroles s’envolent (comme les oiseaux) les écrits restent… que ce soit sur papier ou en version électronique. Et les pilotes de l’avion n’ont sans doute pas le talent de Sully ou de Tom Hanks, puisque ça fait au moins 80 ans que l’appareil décumul se crashe.

Bonus : une pub pour le médicament « La Meuse » (rien que son nom, tout un programme) efficace contre : la chaleur, la lassitude, la dépression, l’abattement. 
Un seul de ses comprimés vous rendra : fraîcheur, énergie, joie de vivre. 
Disponible dans toutes les pharmacies : 6 francs (belges) le tube d’essai de 10 comprimés, 8 francs le normal de 20, 20 francs le format économique de 60.



mercredi 9 août 2017

RENDEZ L'ARGENT !


On ne voudrait pas verser dans le populisme.

Mais que nos chers [parfois très chers] (ir)responsables arrêtent d’en fournir les munitions par tonnes…

Et si les politiques et autres, à divers niveaux de pouvoirs, qui se sont gavés avec Publifin, Samu Social, ISPPC, j’en passe et des meilleures



S’ils reversaient un peu d’argent pour les personnes handicapées ???? MMMM ????


Pourquoi ? 

La misère du Service Public Fédéral sécurité sociale – Direction Générale des Personnes handicapées.





lundi 7 août 2017

annonce cherche AVS


Message d’un parent français en Belgique :

Nous recherchons une accompagnatrice ou un accompagnateur de vie scolaire (AVS) motivée et connaissant l'autisme, pour accompagner notre fils, 11 ans, autiste sans aucun problème cognitif en classe de 6ème (équivalent du 6e primaire dans le système scolaire belge).

Notre fils a de grandes aptitudes dans les matières comme l'orthographe, la grammaire, les mathématiques, la Géométrie et des difficultés importantes dans des matières telles que l'histoire, la géographie, la littérature (matières plus abstraites).

Les Qualités de l'AVS que nous recherchons sont idéalement les suivantes : 
  • Connaissance des problématiques de l'autisme,
  • Fiabilité,
  • Pragmatisme
  • Bonne humeur.

Ses Missions : 
  • Aider à la compréhension des consignes et canaliser le travail de notre fils pendant les enseignements. 
  • Adapter les supports pédagogiques (et parfois les méthodes d'apprentissage) pour faciliter sa compréhension des enseignements dispensés. 
  • Le Soutenir dans ses interactions sociales avec les autres enfants (récréation, etc) et les adultes.
Un(e) psychologue spécialisé(e) dans les TSA supervisera le travail de l’AVS.

Nombre d’heures de Travail : 25 heures par semaine

Les personnes intéressées doivent envoyer leur CV et Références à l’adresse Email suivante : maxathiam@gmail.com ou par téléphone au numéro GSM : +32 489 91 65 12


vendredi 28 juillet 2017

La fin du financement des nouveaux départs de Français en Belgique


La fumeuse « réponse accompagnée pour tous » en vedette, c’est-à-dire du bricolage en saupoudrage à la place de solutions adéquates.


Extrait de l’article de la Gazette des communes :

[Comme annoncée], « La Réponse accompagnée pour tous est à 5 mois de la généralisation.

Afin de permettre à tous les enfants et adultes handicapés de bénéficier d’un accompagnement adapté, la démarche « Réponse accompagnée pour tous » a été mise en œuvre à la suite du rapport « Zéro sans solution » de Denis Piveteau. Il s’agit de :

·        Passer d’une logique de place à une logique de réponse coordonnée

·        Apporter une réponse à toutes les situations, même les plus complexes

·        Recentrer le rôle des MDPH sur l’accompagnement avec la mise en place d’un dispositif d’orientation permanent et la formalisation de « plans d’accompagnement globaux » (PAG)

Dès fin 2015, 24 départements se sont portés volontaires pour expérimenter la réponse accompagnée pour tous.


La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) a publié le 24 juillet un rapport « de capitalisation » issu de leur expérience et qui se veut aussi un guide pour tous les départements.

Il en ressort qu’un lien étroit a pu être noué avec les professionnels et les structures qui accompagnent la personne handicapée permettant aux MDPH engagées de mieux anticiper les blocages ou les ruptures de parcours et de proposer des réponses « modulaires ». Dans certains cas, ce lien a été formalisé par une convention territoriale (Agence régionale de santé, département, MDPH, Éducation nationale, CPAM, CAF…) en matière de partage des données, d’amélioration de la planification de la réponse, d’organisation des réponses aux situations d’urgence, de meilleure coordination des ressources, ou bien encore en matière d’accompagnement de l’évolution des pratiques.

En 2017, 66 autres départements ont rejoint les 24 pionniers. C’est donc, en tout, 90 départements qui ont choisi d’anticiper la date limite de généralisation du dispositif fixée au 1er janvier 2018. »

Lire l’article intégral de la gazette des communes à propos des chantiers prioritaires de Mme Sophie Cluzel, Secrétaire d’État au handicap.


Notre analyse :

Outre que nous relevons d’abord l’objet du rapport : la capitalisation (Devos et le Chat de Geluck auraient trouvé un jeu de mots facile), nous déplorons que le gouvernement actuel continue allègrement de distribuer la même poudre aux yeux que celle de son prédécesseur en ce qui concerne le handicap.


C’est-à-dire l’arrêt quasi-effectif des financements des nouveaux départs en Belgique contre des solutions ridicules en France :


·        Quelques heures par-ci par-là, réparties entre plusieurs services et/ou plusieurs établissements),

·        Des Franciliens qu’on envoie dans le sud-ouest de la France,

·        Le bataillon d’adultes et même d’enfants handicapés qu’on place en hôpital psychiatrique, voire en Unités pour malades difficiles, voire parfois des mois en isolement et contention

·        Voire « tel organisme est chargé de suivre le dossier »

·        Voire un GROS RIEN DU TOUT


Ces solutions sont donc, selon Sophie Cluzel, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, en charge des personnes handicapées, bien plus éthiques qu’une place en Belgique, dans une école pour un enfant ou dans une institution pour personnes handicapées pour un adulte.

Il est vrai que Mme Cluzel, avant d’être présidente de la Fnaseph qui prônait l’inclusion pour tous les élèves… (vœu pieux), était administratrice à l’UNAPEI, association qui a milité contre l’exil en Belgique. Toutes les associations sont contre cet exil. Mais celles qui connaissent vraiment le terrain demandaient un calendrier de 5 ans afin de pouvoir proposer des solutions valables en France.

Promesse qui fut faite par le candidat Emmanuel Macron lors de sa carte blanche du débat d’entre-deux tours, où il avait choisi comme sujet le handicap. Il avait promis d’étaler cet arrêt sur son quinquennat.

Il faut croire que sa Secrétaire d’État s’assoit sur cette promesse et nous vend de la poudre de Perlimpinpin. Le Président est-il au courant ? La 1ère Dame, à qui la cause du handicap tient particulièrement à coeur ? Le 1er ministre ?

video


vendredi 7 juillet 2017